PERTES THERMIQUE

Les pertes thermiques représentent l’énergie qui s’échappe d’un panneau solaire en fonctionnement, autrement dit ce qui est perdu.
Elles sont de trois natures :
- Par conduction, c'est-à-dire par contact de l’absorbeur sur le châssis L’absorbeur DUOSUN n’est en contact que sur « la tranche » de l’absorbeur au lieu de toute la « surface arrière » sur les panneaux classiques, soit 20 fois moins.

- Par rayonnement, c'est-à-dire l’énergie émise par l’absorbeur dans de grandes longueurs d’ondes. L’absorbeur DUOSUN ne rayonne pas sur le vitrage, mais sur le réflecteur qui lui-même renvoie une partie de ce rayonnement par réflexion et rayonnement sur l’absorbeur qui l’absorbe à son tour.
Cette restitution par conception réduit de 35% les pertes dues au rayonnement et permet l’utilisation de matériaux à très longue durée de vie au lieu de matériaux très complexes.
Dans le cas d’une très petite surface disponible DUOSUN utilise un absorbeur à très haute performance. (option ne figurant pas sur le tableau comparatif !)


- Par convection, c'est-à-dire par mouvement d’air autour de l’absorbeur.
Ces pertes ne sont gênantes que dans la recherche de hautes températures donc en dehors du cadre d’une utilisation domestique.
Dans cette éventualité DUOSUN a sélectionné un absorbeur miniature sous vide.
L’absence d’air combinée aux avantages précédents peut permettre d’atteindre une température de 200° (matériaux garantis jusqu’à 270° de service).

Les pertes thermiques du capteur solaire DUOSUN sont comprises entre 3,9 et 0,5 W/m²C.

ISOLATION DES BATIMENTS

La forme en dièdre du capteur solaire DUOSUN optimise l’orientation de la captation en Europe sous une latitude aux environs de 45°, c'est-à-dire entre Madrid et Bruxelles autour d’un axe de symétrie parfait : la ligne qui s’étend de Bordeaux à Grenoble.
Ainsi, avec une performance optimale, le capteur DUOSUN peut se poser simplement sur un toit-terrasse, un balcon, et réduire de ce fait les pertes thermiques du bâtiment qui se produisent en cet endroit contrairement aux panneaux classiques qui requièrent un support générant d’autre part un creux sous le panneau pour cette même intégration architecturale.
Plus fort est l’intérêt de placer le capteur DUOSUN fixé à la paroi verticale.
C’est précisément en about des dalles de plancher que se produisent les ponts thermiques contre lesquels la réglementation élabore les contraintes les plus sévères.
Avec un vide généré en cet endroit lors de son installation sur son support, le panneau classique n’est d’aucun secours.
En conséquence, dans l’habitat collectif de type immeuble avec toiture-terrasse, seul le capteur DUOSUN contribue TOUJOURS à l’isolation du bâtiment quelle que soit l’implantation retenue.
*Cas particulier du panneau classique « posé » sur une toiture.
Si 4 conditions sont simultanément remplies,
1. Si une toiture à une inclinaison telle que l’angle qu’elle fait selon les contraintes architecturales locales correspondent à l’angle auquel un panneau classique devrait être positionné.

2. Si son orientation équatoriale convient.

3. Si ces positions sont celles qui donneraient la meilleure performance solaire pour une application correspondant aux attentes.

4. Si les combles ne sont pas aménagés.
Alors, le panneau classique contribue à l’isolation de la maison..

ISOLATION INTERNE

S’ajoutant aux avantages de la surface de l’absorbeur l’absence d’isolant, où plutôt l’utilisation de l’air comme isolant renforce les bilans économiques et écologiques.
Sur le plan économique ne pas avoir d’isolant rajouté est la certitude de ne pas subir les effets négatifs d’un vieillissement d’un matériau par tassement, humidité, moisissures avec la perte de performance associée.
En effet, la performance annoncée du panneau classique est strictement dépendante de celle de son isolant, c’est celle qui a été mesurée en laboratoire sur un produit de référence avec un ensemble de matériaux neufs, appliqués avec des soins extrêmes.
Sur le plan écologique pas d’isolant rajouté apporte la certitude de ne pas avoir généré lors de la fabrication de l’isolant des composés volatils dont il est démontré l’impact négatif sur la couche d’ozone, ni de poussières dont l’organisme ne sait se défaire après inhalation, et, pour rester humble, ce que nous ignorons encore.
Isolé avec de l’air, la performance du capteur DUOSUN reste invariable dans le temps et neutre sur l’environnement.

CHASSIS DE FIXATION

Tout élément ajouté à un bâtiment, sauf s’il contribue à l’isolation des bâtiments ou à l’intégration architecturale par choix esthétique, pénalise le coût de l’installation solaire et le bilan écologique par cette production de matériel supplémentaire.
Le panneau plan classique a besoin en toutes circonstances d’être soutenu par un châssis de fixation en barres de métal pour un positionnement convenable.
Ce soulèvement du plan accroît la prise au vent et nécessite une fixation d’autant plus forte.
Ce support est en outre assez disgracieux et renforce l’image négative de l’intégration architecturale des installations solaires.
Part sa forme, le capteur DUOSUN n’a pas besoin du châssis de fixation supplémentaire consacrant davantage un meilleur bilan économique et écologique.
Dans sa version gouttière à l’intégration architecturale renforcée, le capteur DUOSUN voit son implantation rigidifiée par l’arrière de son plan vertical ce qui rend invisible l’existence de ces renforts.

*Cas particulier du panneau classique « posé » sur une toiture.
Si une toiture à une inclinaison telle que l’angle qu’elle fait selon les contraintes architecturales locales correspondent à l’angle auquel un panneau classique devrait être installé si son orientation équatoriale convient, si ces positions sont celles qui donneraient la meilleure performance solaire pour une application correspondant aux attentes, si ces 3 conditions sont simultanément remplies, le panneau classique peut être dispensé du châssis de fixation.

TEMPS DE REACTION

L’absorbeur est 2 fois plus petit et contient 2 fois moins de fluide,
Il reçoit un flux solaire du double de sa surface, en outre il ne subit pas les pertes thermiques par conduction car l’absorbeur n’a aucun isolant en contact sur sa surface.
Cette conjugaison réduit le temps d’obtention d’une température utile de la même manière que le temps nécessaire pour chauffer de l’eau se raccourcit en utilisant un récipient contenant un peu d’eau à chauffer et un récipient de même nature mais 2 fois plus léger et dans lequel il y aurait 2 fois moins d’eau.
En outre l’échauffement se produit sur les deux faces de l’absorbeur et par le flux direct reçu sur sa longueur
L’intérêt réside dans la performance du rendu d’un capteur solaire avec une alternance de ciel clair et de passages nuageux.

Dans ces conditions, souvent rencontrées, le capteur DUOSUN atteint en quelques secondes une capacité de production correspondant au ciel clair.

SURFACE ABSORBEUR

Par conception le capteur DUOSUN reçoit sur chacune des faces de son absorbeur le flux solaire correspondant.
Ce flux est mieux réparti sur un absorbeur qui est deux fois plus petit.
Deux fois moins de matières premières à extraire, à transporter, d’énergie pour sa fabrication, de poids ou de volume pour son installation.
Cet élément contribue favorablement aux bilans économiques, écologiques, il apporte un côté pratique au service de l’humain et réduit dans les mêmes proportions les circuits inverses de recyclages.
Il est en outre un élément favorable à la réduction des pertes thermiques.

INTEGRATION ARCHITECHTURALE

Il est bien perçu par les architectes pour la créativité qu’il suscite. Ses dimensions en font un parfait « brise soleil »

Il se positionne aussi facilement sur une paroi verticale (mur), qu’horizontale (terrasse) que sous une charpente.

La forme de son enveloppe est conçue pour permettre sa fixation dans tous les cas possibles.

Eclairage et/ou sonorisation peuvent s’intégrer en sous face sur option.

Linguiforme, avec un côté de 23cm seulement, il s’intègre élégamment aux lignes du bâtiment, idéalement au niveau de la gouttière.
Grand reproche formulé à l’encontre de l’énergie solaire, l’intégration architecturale des panneaux classiques se limite au débat entre utilité et esthétisme comme en d’autres temps le râteau de l’antenne TV accroché à la cheminée qui l’avait emporté par le service rendu devant sa laideur.

La vocation des panneaux solaire est de produire une énergie distribuée en tous lieux ce que l’utilisateur aurait acheté à des tiers, à prix d’or (noir).
Mais ce n’est pas la couleur de cet or qui doit s’imposer sous forme de rectangles de même pigment, disséminés souvent « au petit bonheur de la place disponible» en format 2m x 1m, sauf à le vouloir !
La forme en dièdre du capteur DUOSUN ne présente ni creux ni vides ni protubérances. Elle permet son intégration simplifiée sur les immeubles collectifs, bâtiments industriels ou agricoles sachant qu’elle contribue en outre à l’isolation des bâtiments.
Sa mise en place, sur le garde-corps des balcons ou en surplomb des ouvertures, ne nécessite pas d’ajout de flasques ou autres joues latérales de finitions complémentaires.
Pour une intégration plus variée, le capteur DUOSUN est adaptable en position horizontale, verticale et sur des plans eux-mêmes horizontaux ou verticaux.
Le capteur DUOSUN offre donc QUATRE possibilités d’intégrations combinées.
Ces possibilités, l’isolation des bâtiments ou l’absence de châssis de fixation, ne sauraient suffire à justifier une quelconque disgrâce esthétique à une villa ayant précisément fait l’objet d’une réflexion approfondie dans ce domaine.
Cette recherche de discrétion harmonieuse aboutit à la réalisation de DUOSUN « Gouttière ».
Son format sur mesure adapté à la configuration des lieux, à la réglementation actuelle et future, son positionnement qui rend l’absorbeur invisible ne restituant que l’image du ciel, ses options de finition bois ou laquées qui contribuent à l’esthétisme général, ses possibilités d’éclairage intérieur ou détecteur de passage, d’effets de lumières colorées ou intégration de sonorisation, rend incomparable et inégalé l’embellissement de ce bien immobilier.
Dans le domaine de l’intégration, DUOSUN joint le nécessaire au plaisant
8° Flux solaire actif minimum (pluie)
Le capteur DUOSUN convertit en température utile le flux des ondes électromagnétiques reçues. Cette élévation de température est proportionnelle au flux reçu.
Il est généralement admis que le flux solaire (direct + diffus) permettant une élévation de température utile est de l’ordre de 350 w/m².
L’effet de renforcement d’un facteur 2 environ élève la température de l’absorbeur dès un flux de 200 w/m².
Ce flux correspond à un ciel couvert avec quelques précipitations…
Nos mesures ont confirmé que dans ces circonstances l’absorbeur atteint une température utile
Le capteur DUOSUN convertit de l’énergie tous les jours, ce qui permet de réduire les volumes de stockage tampon et d’accroître la rentabilité.

FLUX SOLAIRE ACTIF MINIMUM

Les nuages ne sont plus un probleme. Il fonctionne même par mauvais temps, à la lumière du jour, avec le doublement du flux reçu par l’absorbeur. Duosun assure une production d'eau chaude quotidienne.

PRISE AU VENT

Pas de prise au vent !

Nous contacter